« Tout laissait à penser que tu étais immortel… C’est con je sais, j’y ai cru »

Ces mots de Patrick Bruel résonnent en chacun de nous. C’est tellement vrai. Et c’est pour ça que la mort de Johnny nous fige, pas simplement parce qu’on l’a aimé et qu’il va nous manquer.

Nous n’avons pas tous acheté ses disques et pourtant…