Une jolie peau de quinqua sous le soleil exactement

Tout savoir avant de faire bronzette 😍: Aliments pour booster les dĂ©fences naturelles la peau, gĂ©lules solaires, quelles crĂšmes solaires choisir, comment se protĂ©ger sans risques pour notre santĂ© et sans impacter la planĂšte?

Hello les amies!

« Je ne bronze plus, je vire Ă©crevisse ! » « j’ai de plus en plus de taches » « mon dĂ©colletĂ© est tout fripĂ©! » 😭… Les ultra-violets sont toujours Ă  l’affĂ»t des lĂ©zards guillerets et imprudents. AprĂšs 50 ans et parfois mĂȘme avant, notre peau est de plus en plus vulnĂ©rable aux expositions, d’autant que nous payons souvent le prix d’annĂ©es d’insouciance. Voici quelques conseils pour ne surtout pas se priver des bienfaits du soleil et rĂ©ussir Ă  garder une jolie peau, longtemps…

A moi les bienfaits du soleil !

Notre peau ne voit quasi pas le soleil pendant de longs mois, or vous le savez, le soleil est essentiel au renforcement de notre squelette (par synthĂšse de la vitamine D qui favorise l’absorption du calcium dans nos os) et il agit comme une baguette magique sur notre moral (il stimule la production de dopamine et de sĂ©rotonine, les hormones du bonheur). Sans oublier qu’un joli teint hĂąlĂ© dans le miroir nous va si bien qu’il renforce notre ego😊 et ça on en a toujours besoin, n’est-ce pas?!

L’objectif est donc d’accueillir le soleil de la meilleure façon qui soit. Pas question d’ĂȘtre fripĂ©e et tĂąchĂ©e prĂ©maturĂ©ment, ou bien pire, d’attraper un cancer de la peau ! Chouchoutons notre peau qui rĂ©clame de plus en plus d’attention aprĂšs la mĂ©nopause.

PrĂ©parer sa peau de l’intĂ©rieur

Nous avons toutes le rĂ©flexe de prendre une crĂšme solaire et un chapeau quand nous nous exposons au soleil. Ce que nous oublions souvent, c’est qu’il est possible de renforcer les dĂ©fenses naturelles de la peau en agissant tous les jours de l’intĂ©rieur, et cela dĂšs le printemps.

Comment faire? Il suffit de consommer quotidiennement un bon nombre des aliments listĂ©s ci-dessous, qui vont agir de l’intĂ©rieur comme un bouclier protecteur pour notre peau. Il est possible aussi d’aider la nature Ă  l’aide d’une cure ponctuelle de complĂ©ments pour prĂ©parer le bronzage.

Ainsi, le bronzage s’amorce plus progressivement, la peau est moins « choquĂ©e », moins vulnĂ©rable.

Cela ne dispense pas de se protĂ©ger avec une crĂšme solaire, il s’agit de chouchouter davantage notre peau pour la prĂ©server d’un vieillissement prĂ©maturĂ©đŸ˜Šâ˜€.

Les aliments soleil pour bien bronzer

C’est le moment de faire le plein d’aliments trĂšs riches en antioxydants, en bĂȘta-carotĂšne, et en omega3 (extra aussi contre les rides et la cellulite, c’est tout bĂ©nefice!😁…).

Illu les aliments pour bien bronzer

1/ Les antioxydants (tels que la vitamine C) protĂšgent nos petites cellules du vieillissement. Parmi les meilleurs anti-oxydants :

  • ThĂ© vert, rooĂŻbos vert
  • Curcuma, algues
  • Gingembre frais
  • Plantes aromatiques fraĂźches (persil, thym, basilic, ciboulette)
  • Kiwi, citron, avocat
  • Oignon et ail
  • Aubergine (privilĂ©gier sans pesticides et manger la peau, c’est lĂ  que sont les vitamines)

2/ Le bĂȘta-carotĂšne est un pigment vĂ©gĂ©tal orange dotĂ© Ă©galement d’un pouvoir antioxydant. Il active la mĂ©lanine et donc la pigmentation protectrice de notre peau. Cela permet d’enclencher le processus de bronzage en douceur avant exposition, et de prolonger le bronzage naturel. Aliments qui en contiennent le plus :

  • Fruits et lĂ©gumes de couleur rouge  (pastĂšque, fraises, grenade, tomate, poivron
)
  • Fruits et lĂ©gumes de couleur orange (melon, carottes, patate douce, orange, mangue, abricot
)
  • LĂ©gumes de couleur vert foncĂ© (cresson, mĂąche, Ă©pinards, brocolis, chou vert, haricots de mer, wakamĂ©…) Ils contiennent beaucoup de bĂȘta-carotĂšne mais elle est masquĂ©e par la couleur verte de la chlorophylle)

3/ Les OmĂ©ga 3 protĂšgent la lubrification naturelle de la peau, ce qui rĂ©duit l’impact destructeur des UV sur le collagĂšne. Ils contribuent donc Ă  prĂ©server l’Ă©lasticitĂ© de la peau. Les omega 3 d’origine animale sont mieux assimilĂ©s par l’organisme que ceux d’origine vĂ©gĂ©tale. C’est bien de varier les 2.

  • Poissons gras (hareng, maquereau, sardine, saumon, truite
)
  • Graines et olĂ©agineux (graines de chia, noix, noisettes, amandes
)
  • les huiles de pĂ©rilla, de lin, de chanvre, de noix, de colza sont celles qui en contiennent le plus

Aider la nature avec des gélules solaires, pour ou contre?

Pour prĂ©parer les dĂ©fenses de la peau et mieux lutter contre les effets nĂ©fastes du soleil, on peut envisager de prendre des gĂ©lules de prĂ©paration au bronzage, Ă  ne pas confondre avec les gĂ©lules autobronzantes qui visent uniquement Ă  brunir la peau grĂące Ă  un concentrĂ© de pigments et qui n’ont pas ou trĂšs peu de vertus protectrices. Le hĂąle obtenu par les gĂ©lules autobronzantes diffĂšre d’une peau Ă  l’autre et le rĂ©sultat peut ĂȘtre dĂ©cevant, de type orangĂ©đŸŠ !

Sous le soleil du Midi - Balaruc les Bains

Les gĂ©lules de prĂ©paration au bronzage sont souvent prescrites par les dermatologues en cas d’allergie solaire, il ne faut pas hĂ©siter Ă  prendre conseil. Leur concentrĂ© d’acides gras, d’antioxydants et d’anti-radicalaires protĂšgent des allergies et du vieillissement cutanĂ© provoquĂ© par les UV. Ces gĂ©lules contiennent aussi des bĂȘta-carotĂšnes Ă  base de carottes, de tomates ou d’algues, qui donnent un teint lĂ©gĂšrement hĂąlĂ© et qui stimulent la production de vitamine A (vision, immunitĂ©, peau). On peut commencer quelques semaines avant les vacances au soleil, puis reprendre Ă  la fin des vacances pour prolonger le hĂąle. Je vous conseille >>AccĂ©lĂ©rateur bronzage Nutrimea. (made in France, vegan et sans gluten ni lactose)

Ces gélules ne présentent aucun risque particulier SAUF si vous fumez.

Ce qu’il faut savoir :

Une peau bronzĂ©e est moins sensible aux coups de soleil, mais n’est pas protĂ©gĂ©e contre le risque de cancer

Ces complĂ©ments ne doivent pas ĂȘtre consommĂ©s sur plusieurs mois. Un surdosage de cocktail antioxydant peut ĂȘtre plus nocif que bĂ©nĂ©fique.

Le bĂȘta-carotĂšne (vit. A) est reconnu pour ses vertus protectrices et anticancĂ©rigĂšnes, cependant, selon une Ă©tude de l’Inserm en 2005, l’effet serait inverse en cas de tabagisme.

Protections solaires, quel indice choisir?

AprĂšs 50 ans, on ne tergiverse plus! Pour ne pas risquer un cancer de la peau et Ă©chapper Ă  une peau fripĂ©e de lĂ©zard, on s’expose raisonnablement avant 12h et aprĂšs 16h et on choisit :

  • Mentions UVA et UVB*
  • « HAUTE PROTECTION » (ind. 30 et 50) ou « TRES HAUTE PROTECTION » (ind. 50 et +)

Non, cela n’empĂȘche pas de bronzer!

Au contraire, un bronzage obtenu avec une forte protection est plus lent et donc plus durable, et la peau est plus lumineuse.

*VĂ©rifiez que votre crĂšme solaire protĂšge contre les UVA et les UVB : Les UVA sont principalement responsables des tĂąches pigmentaires, du vieillissement de la peau et des rides. Les UVB sont responsables des coups de soleil, des brĂ»lures et de la majoritĂ© des cancers de la peau.

Illu quinqua au soleil

Bannir les crĂšmes solaires classiques!

Les crĂšmes solaires classiques utilisent des filtres anti-UV chimiques d’origine synthĂ©tique qui agissent par rĂ©action chimique une fois qu’ils ont pĂ©nĂ©trĂ© dans la peau. Ils sont certes trĂšs efficaces contre les coups de soleil et les risques de cancers de la peau. MAIS leurs filtres contiennent plein de nanoparticules. Ces composants infiniment petits peuvent traverser toutes les parois de l’organisme, emprunter la circulation sanguine ou lymphatique pour finir leur route accumulĂ©s dans nos organes ou dans notre cerveau…đŸ˜±On les soupçonne de perturber nos hormones (ont-elles franchement besoin de ça…😳) et de provoquer des cancers (c’est vĂ©rifiĂ© chez le rat) Les scientifiques mettent en garde sur le fait qu’ils n’ont aucun recul sur les effets sur notre organisme des nanoparticules.

AchĂšteriez-vous une voiture qui n’a pas fait de crashtest??

Dautre part, l’impact des filtres UV chimiques sur la destruction de l’environnement, en particulier le dĂ©pĂ©rissement des coraux a Ă©tĂ© prouvĂ©. On estime Ă  1 litre / seconde la quantitĂ© de crĂšme solaire qui se dilue dans les ocĂ©ans, soit entre 6 000 et 14 000 tonnes la quantitĂ© dĂ©versĂ©e chaque annĂ©eđŸ˜„.

Jeter les produits solaires en fin de saison

Des chercheurs franco-amĂ©ricains ont rĂ©vĂ©lĂ© cet hiver que l’octocrylĂšne (filtre UV utilisĂ© dans de nombreux solaires et soins anti-Ăąge) se dĂ©grade pour devenir potentiellement cancĂ©rigĂšne d’une annĂ©e sur l’autre. Preuve que la possible mutation des composants Ă©chappe aux tests avant commercialisation… Il ne faut donc pas conserver vos produits d’une annĂ©e sur l’autre!

PrĂ©fĂ©rer les crĂšmes solaires Bio, mĂȘme si…

Les crĂšmes solaires Bio utilisent des filtres minĂ©raux d’origine naturelle (oxyde de zinc et dioxyde de titane) qui contrairement aux filtres chimiques, restent Ă  la surface de la peau et rĂ©flĂ©chissent les rayons UV, comme un miroir. L’inconvĂ©nient de ces filtres minĂ©raux est qu’ils laissent un film blanc inesthĂ©tique sur la peau qui dĂ©plaĂźt aux utilisateurs. Pourtant, ces traces blanches sont dans le fond beaucoup plus sympathiques que des nanoparticules qui pĂ©nĂštrent « merveilleusement » jusque dans notre sang et nos organes!

Le problĂšme c’est que pour satisfaire le marchĂ©, il a fallu faire en sorte que les filtres minĂ©raux d’origine naturelle utilisĂ©s dans les crĂšmes solaires Bio se fassent aussi discrets sur la peau que les filtres chimiques, sinon personne n’en voulait… Vous l’avez compris, plus les particules sont fines, moins les traces blanches sont visibles.

Les labels Bio qui font pourtant la chasse aux nanoparticules dans leurs cosmĂ©tiques, n’ont donc rien trouvĂ© de mieux que de faire une exception avec les produits solaires. Ils autorisent dans certaines limites l’oxyde de zinc et le dioxyde de titane sous forme nanomĂ©trique pour qu’ils pĂ©nĂštrent mieux dans la peau… Adieu les traces blanches, bonjour les nanoparticules!😑

Selon une directive europĂ©enne, doit figurer la [Nano] Ă  cĂŽtĂ© du composant sur l’Ă©tiquette de composition. Mais la prĂ©sence de nanoparticules et la taille exacte des composants est trĂšs souvent dissimulĂ©e, et c’est le flou artistique au niveau des contrĂŽles. C’est d’ailleurs pour ça que l’appellation « Sans Nano » trĂšs vendeuse a Ă©tĂ© interdite, parce que c’est incontrĂŽlable!!!

Pour la planĂšte, pas de doute, c’est mieux d’utiliser des composants d’origine naturelle mĂȘme si des Ă©tudes rĂ©centes ne dĂ©douannent pas les crĂšmes solaires bio d’un possible impact sur la destruction des coraux.

Mon spray solaire Bio 50+

J’utilise depuis 2 ans le spray solaire visage et corps Bio indice 50+ des Laboratoire de Biarritz et j’en suis trĂšs satisfaite. Il me protĂšge bien. C’est une crĂšme trĂšs fluide Ă  la texture agrĂ©able. Elle convient pour le visage et le corps, avec un bouton poussoir (pas franchement un spray). Elle est sans parfum, rĂ©siste Ă  l’eau, protĂšge des UVA et UVB et contient de l’algue rouge antioxydante. Le film blanc est lĂ©ger, puis s’estompe. Pas de mention de Nanoparticules (mais nous avons vu que ce n’Ă©tait pas une garantie)

illu creme solaire bio 50

>> Spray solaire Bio visage et corps Lab. de Biarritz

Mon conseil 😉

Pour limiter les risques liĂ©s aux nanoparticules qui sont particuliĂšrement prĂ©sentes dans les filtres solaires, Ă©vitez d’utiliser votre crĂšme solaire, mĂȘme Bio, inutilement. Pour les mĂȘmes raisons, Ă©vitez les crĂšmes de jour qui intĂšgrent des filtres anti-UV (c’est souvent le cas des crĂšmes anti-Ăąge).

Utilisez plutĂŽt votre crĂšme de jour/lait corporel habituels pour hydrater et nourrir (ou comme moi du >>serum acide hyaluronique avec de l’>>huile d'argan visage et corps) et ajoutez quand il le faut votre protection solaire.

Bien sĂ»r, vous ne risquerez rien tĂŽt le matin et en fin de journĂ©e planquĂ©e sous un chapeau et des lunettes… mais n’oubliez pas de vous exposer un peu tous les jours pour prĂ©server vos os et votre moral!đŸ˜ŽđŸ„°

VoilĂ  les amies❀!

Alors, prĂȘte pour une jolie peau de quinqua sous le soleil?? Je vous souhaite un excellent week-end, veuillez me pardonner mon manque s’assiduitĂ© du moment. J’espĂšre que vous vous portez bien et je compte sur vous pour partager ici vos petites habitudes de quinqua au soleil 😉 ☀

Sous le soleil du Midi - Etang de Thau

J’aime vos commentaires! N’hĂ©sitez pas Ă  partager vos impressions et vos bons petits plans avec toutes les lectrices! Pour cela il suffit de crĂ©er un compte WordPress avec juste une adresse mail lors de votre premier commentaire.

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez vous abonner gratuitement par e-mail pour recevoir mes prochains billets dans votre messagerie. En bas de page, vous pouvez aussi liker ma page Facebook ou me retrouver au choix sur Instagram  Pinterest et Twitter

10 commentaires

  1. Merci Isales pour ce billet trĂšs complet.
    J’ai la chance d’avoir une peau matte qui a toujours pris facilement un joli hĂąle, mais je ne m’expose plus, au contraire, je cherche l’ombre, ce qui ne supprime pas la nĂ©cessitĂ© de se protĂ©ger.
    Je vais contrĂŽler plus attentivement la composition des produits que j’utilise habituellement (AvĂšne) et qui me conviennent bien.

    Aimé par 2 personnes

    1. Bonjour Catherine, merci pour ton retour! Tu as raison d’ĂȘtre prudente mĂȘme si c’est quand mĂȘme un avantage certain d’avoir une peau mate. J’ai moi aussi Ă©tĂ© longtemps fidĂšle aux produits AvĂšne, j’aimais en particulier leur crĂšme Hydrance que j’ai utilisĂ©e pendant des annĂ©es. Puis j’ai Ă©tĂ© alertĂ©e par ses composants qui ne correspondent pas Ă  l’image trĂšs clean de la marque. Tu peux regarder ici pour vĂ©rifier si tes produits sont ok, c’est un site de consommateurs sĂ©rieux https://www.quechoisir.org/comparatif-ingredients-indesirables-n941/liste/avene-bi149/produit-a-risque-si1/ Bon dimanche🌞!

      J'aime

  2. j’aime beaucoup le ton article. J’ai abordĂ© le sujet prĂ©cĂ©demment et la suite arrive. Notre vision sur le sujet est similaire c’est sĂ»rement une des raisons pour laquelle j’aime bien te lire. Bravo !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci Marie c’est gentil! Je viens de jeter un oeil Ă  ton article qui apporte un Ă©clairage supplĂ©mentaire avec davantage de prĂ©cisions sur l’aspect des dĂ©fenses naturelles . TrĂšs intĂ©ressant merci Ă  toi! Bon dimanche🌿🌞!

      J'aime

  3. Merci pour cet article bien documentĂ© et qui tombe au bon moment. AprĂšs ces semaines de mauvais temps on serait tentĂ© d’oublier tous les conseils de prudence. MĂ©fions- nous des produits qui protĂšgent mal notre peau « mature » (on adore ce mot ! ;))
    Avec un chapeau, de bons produits solaires, c’est parti…
    Bonne fin d’aprĂšs-midi

    Aimé par 1 personne

  4. hello isa, je ne m’expose plus depuis des annĂ©es car ma peau n’apprĂ©cie plus le soleil. par contre, si je sors me balader, j’applique une crĂšme solaire. Cette annĂ©e, j’utilise la marque espagnole ISDiN et je la trouve super. merci pour tous tes conseils. bisous.

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Sandrine, tu as bien raison d’ĂȘtre Ă  l’Ă©coute de ton corps et de ta peau. Moi aussi j’ai la peau de plus en plus fragile, c’est la misĂšre😄🙏! Merci pour ton partage, bisous!

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icÎne pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte WordPress.com. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Google. DĂ©connexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Twitter. DĂ©connexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez Ă  l’aide de votre compte Facebook. DĂ©connexion /  Changer )

Connexion Ă  %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.