Entretien avec Sophie AUSILIO, auteure d’un premier roman à 50 ans

A sans doute, un jour, quelque part, une histoire émouvante de destins croisés

Je vous invite aujourd’hui à découvrir une auteur(e) bordelaise et son premier roman paru le 7 août 2019. J’ai beaucoup aimé. Vous savez, un de ces livres qui vous transportent avec bonheur chaque soir quand vous avez délicieusement calé l’oreiller sous la nuque, et que personne, non, personne ne peut perturber l’instant de ces retrouvailles avec des lieux et des personnages qu’on aime 😊.

Parcours de femme

Cadre supérieur dans une entreprise internationale, Sophie Ausilio raconte que sa sensibilité lui a semblé, pendant des années, être un frein à son évolution… jusqu’au jour où elle a compris que c’était sa plus grande force! Au fil du temps, cette sensibilité est devenue sa marque de fabrique dans son management, et ses jours de temps libre, elle la laisse s’épanouir, sur les touches de son clavier. Sophie est née en 1968, habite la périphérie de Bordeaux et elle a une fille de 22 ans.

L’interview

– Bonsoir Sophie !

Bonsoir Isalès !

– J’ai découvert votre univers littéraire d’abord par votre blog, il y a un peu plus d’un an. Son titre « L’urgence est au bonheur » m’a immédiatement séduite et interpellée. Vous y partagez des histoires brèves, des poèmes, dans lesquels vous célébrez des lieux, des personnes et des instants du quotidien avec une sensibilité rare. Pensez-vous qu’on ne sait plus voir les choses aujourd’hui ?

Je ne pense pas que cela soit lié à notre époque. Je dirais plutôt que cette capacité à savourer l’instant présent est une philosophie de la vie, une façon de se faire du bien, de libérer sa tête. Contempler chaque jour, quelques instants, le coucher du soleil et en être éblouie, est un cadeau merveilleux que l’on se fait à soi-même et qui met au placard les idées noires.

– A sans doute, un jour, quelque part est votre premier roman. Comment se dit-on à 50 ans qu’on va écrire un roman ?

– J’en avais terriblement envie à 15 ans, à 30 et encore à 40… Mais c’était comme si ce rêve était trop haut pour moi. Et puis à l’approche de la cinquantaine, j’ai ressenti l’urgence de le réaliser. Je me suis dit qu’il était temps d’accepter ma part de créativité. J’ai lâché prise, je me suis fait confiance. Et je vis, depuis, une aventure extraordinaire.

L’histoire du roman se déroule en France dans les années 90, pourquoi ce choix ? Faut-il y voir la nostalgie d’une époque ?

– L’époque du roman est très symbolique pour moi. C’est celle de ma jeunesse. À l’aube de la deuxième partie de ma vie, j’ai ressenti le besoin de revivre cette époque pour un tendre au-revoir. Comme un rite de passage, pour profiter à fond des cinquante prochaines années.

Un premier roman est souvent un brin autobiographique, le personnage d’Emma, cette jeune femme d’apparence fragile, presque naïve, avec une forte sensibilité mais aussi de la détermination, a-t-il quelque chose à voir avec vous ?

– L’intention de départ ne se veut pas autobiographique mais il est vrai qu’on peut retrouver en Emma quelques facettes de la jeune femme que j’étais. Pour moi, elle est avant tout un personnage de fiction tout comme Paul et j’ai pris un plaisir fou à imaginer leur vie.

Les destins croisés de Paul et d’Emma, ces deux âmes sœurs, nous tiennent en haleine tout au long du roman. L’idée de destin joue-t-elle un rôle important dans votre vie ?

Oui je crois au destin et surtout à l’acceptation de celui-ci. Je veux dire par là qu’il faut s’écouter, suivre son intuition pour prendre le bon chemin.

– Pensez-vous peut-être écrire un deuxième roman ?

– Il rôde dans ma tête tous les jours. Je suis hantée par le personnage de mon deuxième roman et j’adore cette sensation. J’ai déjà posé quelques scènes.

Merci Sophie pour cet entretien, et surtout pour votre roman qui va, j’en suis sûre, séduire nos lectrices! Je vous souhaite une merveilleuse continuation.

Petite description du roman

Octobre 1994 en France. Emma, jeune femme, fille de boulanger, cultivée, rêveuse, un peu naïve, a bien du mal à démarrer dans sa vie. Amoureuse des livres et d’histoire de l’art, elle va rencontrer Paul, chroniqueur célèbre et écrivain à la vie privée bouleversée, sur un salon du livre à Bordeaux. Paul et Emma seront tous deux sans le savoir, profondément marqués par cette brève entrevue. C’est avec beaucoup de tendresse, d’humour et d’élégance dans sa façon de décrire les émotions, que l’auteure tricote les chemins croisés de ces deux âmes sœurs…

Extrait du blog de Sophie

L’urgence est au bonheur, by Sophie Ausilio

Face à la folie du monde, la faim, la guerre, la violence faite aux enfants, aux femmes, je mesure.

Je mesure chaque jour la chance que j’ai de vivre dans des conditions confortables, entourée que je suis d’une famille formidable, d’amis bienveillants.Je l’oublie encore parfois, mais de moins en moins souvent.

Alors l’envie me prend de célébrer tous les instants gonflés de plaisir, d’émotion, de partages, ou encore la douce nostalgie de l’enfance car aujourd’hui j’ai la chance de pouvoir l’exprimer, j’ai la chance de pouvoir l’écrire.

L’urgence est au bonheur, humons-le chaque jour.

Je suis sûre que vous avez envie de découvrir le roman de Sophie et d’encourager sa carrière prometteuse d’écrivaine 😉!!

Vous pouvez vous le procurer ici :

>>> A sans doute, un jour, quelque part 📖

J’aime vos commentaires! N’hésitez pas à partager vos impressions avec toutes les lectrices! Pour cela, il suffit de créer un compte WordPress avec juste une adresse mail lors de votre premier commentaire.

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez vous abonner gratuitement par e-mail pour recevoir mes prochains billets dans votre messagerie. En bas de page, vous pouvez aussi liker ma page Facebook ou me retrouver au choix sur Instagram  Pinterest et Twitter.

Exclusivité ❤

> Code promo pour Mademoiselle Violette

Avec le code JoliesQuinquas, toutes les lectrices qui aiment se faire chouchouter, bénéficient de 10 euros de remise sur tous les évènements bien-être, beauté etc. organisés par >>Mademoiselle Violette dans toutes les villes de France ! (A Montpellier les 7 et 8 déc, découvrez vite les dates dans votre ville!)

36 commentaires

  1. Bonne idée cette interview et son double effet : livre + blog à découvrir. En tous cas ce livre donne envie , un roman qui fait du bien , je prend, par les temps qui courts on en a jamais trop!

    Aimé par 1 personne

  2. Jolie découverte via cet interview. Déjà rencontré ou entendu parlé de personnes qui prennent un « virage à 180° » même passé un « certain » âge ou même plus jeune mener 2 vies en même temps : pro et écrire puis éditer son 1er roman (quelqu’un de très très proche ;-)) donc cela me parle !! Bravo. Merci pour cette découverte. À très vite. Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Oui, je crois que c’est de plus en plus fréquent. Le besoin d’explorer plusieurs de nos facettes, de faire éclore nos talents à tous âges, et c’est super. C’est un mérite d’autant plus grand qu’on réussit comme Sophie ou ton très très proche (!) à mener de front plusieurs vies. Je suis contente que tu aies apprécié, merci Poulette de ta fidélité, bonne semaine à toi, bises!💋

      J'aime

  3. Ha Isalès, merci beaucoup de nous avoir fait découvrir cette auteure …tu m’as donné envie de lire son roman, moi qui suis passionnée de lecture, c’est toujours avec plaisir que je découvre de nouveaux auteurs. En plus, la vision d’une quinqua, c’est toujours un « plus »…pour nous qui sommes de cette génération 🙂 Gros bisou ma belle Isa et très bonne semaine à toi 🙂 ❤ Nathalie

    Aimé par 1 personne

    1. Bonsoir Nathalie! Je suis bien contente de t’avoir donné envie, tu verras tu ne le regretteras pas. Tu as raison, c’est un plus et c’est aussi pour ça sans doute que j’ai été particulièrement sensible à son écriture. En plus je trouve que le livre va crescendo au fil de la lecture. Gros bisou douce et jolie Nath, bonne semaine à toi aussi!😘

      J'aime

  4. Coucou Isalès,
    Merci pour cette belle découverte, cela donne très envie de lire ce beau livre, et
    félicitations à son auteure, Sophie nous démontre encore une fois que les femmes sont
    capables d’accomplir de grandes choses à tout âge !
    Excellente semaine Isalès 🌺

    Aimé par 1 personne

  5. Coucou Isalès,
    Merci pour cette jolie découverte ! Outre le roman et l’histoire de ces deux âmes soeurs, je trouve formidable le parcours de son auteure, la réalisation de ses rêves ! Cela me conforte dans l’idée que l’on peut avoir plusieurs vies en une… J’en étais déjà persuadée : Sophie en est encore un bel exemple !!

    Aimé par 1 personne

  6. Coucou Isa,
    Merci pour ce partage et pour mettre en valeur cette femme auteure. Une histoire qui dans la vie peut éclore après une rencontre au hasard et embellir toute une vie. Je vais essayer de le trouver car je suis une grande lectrice et au chômage j’ai du temps, LOL.
    Je te souhaite un excellent week-end
    Bisous

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou Marie-Jeanne! C’est exactement comme tu le dis dans son livre! Je suis süre que cela va te plaire. Tu peux le commander en cliquant sur le lien en bas de l’article ou même l’emprunter sur Kindle ou peut-être déjà en bibliothèque je ne sais pas 😉 Bisou et bon week-end à toi aussi, profite de ton temps libre… 😉

      J'aime

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.