Echanger pour ménopausitiver !

Vaste sujet que la ménopause! Si on en parle autour de soi, on nous colle irréversiblement l’étiquette antisociale et mortifère de cette impasse hormonale… et votre gynécologue, cet être hypersensible, d’ajouter : « ce n’est pas une maladie, vous savez! » Si on décide de ne pas en parler, la ménopause devient alors un gros mot ou pire une insulte, et on se sent complètement incomprise et démunie face aux symptômes. En fait, le plus réconfortant c’est évidemment d’en parler d’abord entre femme concernées, entre copines, avec humour et sincérité…

Ce sont le message d’une lectrice et une conversation avec une amie qui m’ont inspiré ce billet sur le ton de l’échange. J’espère que vos réactions seront une ressource d’entraide, de conseils et d’espoir pour chacune d’entre nous! Alors n’hésitez pas à témoigner de votre expérience!

Nuits difficiles et énergie en berne

Bonjour Mesdames,
Je n’est jamais été aussi heureuse que maintenant, mon âge m’a rendu l’âme plus légère, même si mon corps lui semble vieillir, en fait non il vieillit.
Mais je lutte depuis bientôt 5 ans contre cette satanée ménopause qui me pourrit mes nuits et mon quotidien. J’ai essayé plein de trucs sauf la bave de crapaud mélangée à de l’ortie… 😁
Est-ce qu’il existe un remède de sorcière simple, pas trop cher et bon pour moi…
Je vous embrasse et vous souhaite une excellente journée ensoleillée !😃☀💋

K.

Bonjour K. et merci pour ton message sincère et enjoué, c’est déjà un bon début!

Vaste sujet que la ménopause… qui se manifeste différemment d’une femme à l’autre. Je ne suis pas spécialiste mais voici mon expérience, et j’espère que tu trouveras peut-être d’autres conseils dans les commentaires.

Les bouffées dont tu souffres ont aussi pourri mes nuits et donc mes journées. La déprime n’était jamais loin. J’ai même eu ma période stilnox, dernier recours pour éviter une 2ème nuit blanche avant le boulot… Evidemment, je déconseille! Comme toi j’ai essayé beaucoup de choses comme le soja, très à la mode à l’époque, mais je n’ai pas ressenti d’amélioration. Un seul produit arrivait à me faire un peu de bien, c’est Serelys, qui ne contient ni hormones ni phytooestrogènes. Ce produit a d’ailleurs encore aujourd’hui de très bons avis sur internet. Aujourd’hui on parle beaucoup dans le même style de Manhae que je ne connais pas.

Voilà K., je n’ai pas de remède de sorcière simple, mais si je devais refaire ce parcours de combattante qui est derrière moi depuis plusieurs années, j’essayerais l’acupuncture ou la luxopuncture, et surtout je me mettrais le plus tôt possible au yoga ou au Pilates qui contribuent très efficacement à l’équilibre physique et énergétique.

❤ Articles utiles :

>>Fatigue et bouffées de chaleur, avez-vous essayé la luxopuncture?

>>Mon yoga anti-âge et anti-stress

>>Ménopause : 7 petits réflexes contre les kilos en trop

>>Cours de Pilates sur UTube avec Verena

Le traitement hormonal substitutif 

Le traitement hormonal substitutif peut être une solution même s’il est souvent controversé. Dans certains cas il est pourtant conseillé : ménopause précoce et/ou risques génétiques importants d’ostéoporose. Il faut évaluer avec son médecin la balance bénéfice/risque en tenant compte des antécédents familiaux, afin de s’exposer au minimum de risques côté cancer.

Ce traitement m’a été prescrit à l’âge de 43 ans après 1 première année de galère. Je l’ai pris pendant 5 ans à demi-dose, pour limiter les risques. Je ne le regrette pas. Cela m’a permis d’aller mieux très rapidement (une dizaine de jours). Pour moi le danger c’était de continuer à être un zombie déprimé à 43 ans avec un risque de fragilité osseuse précoce, au secours… j’ai donc choisi de retrouver le sommeil, ma bonne humeur et une belle densité osseuse! Après 5 ans, donc à 48 ans, j’ai finalement ressenti le besoin de réduire progressivement le traitement pour l’arrêter complètement et faire confiance à dame nature. J’ai aujourd’hui 55 ans et je n’ai pas de problèmes liés au manque d’hormones, peut-être parce que j’avais diminué la dose peu à peu et aussi parce que j’ai déjà adopté une vie très saine.

Avec ou sans ce traitement, il est essentiel avant tout de se soucier dans la durée de son bien-être physique et psychique. C’est une routine finalement agréable parce que le corps nous le rend bien : boire beaucoup, faire un exercice régulier, fuir les relations toxiques et les situations de stress, manger sainement, se recentrer autant que possible sur ce qui nous fait du bien. La ménopause, c’est peut-être l’occasion d’apprendre enfin à bien prendre soin de soi.

Besoin d’être comprise

Salut les filles,

Ça va vous? Moi bof bof… Le boulot, la maison, j’en peux plus! Ils me font tous suer! Le boss, le mari… Avec le deuxième, cela fait des semaines que nous faisons chambre à part, et je vous le dis, ce n’est pas prêt de changer! Il ne comprend rien, ne remarque rien, ils ne prend pas soin de moi, ne me défend jamais devant les autres, il croit que je peux tout supporter, tout gérer! Mais Wonderwoman en a marre, elle plie boutique! Ça c’était avant! Et puis il va falloir qu’il arrête de bouder comme un gosse et qu’il revoie sa copie, sinon je le quitte!

N.

Hello N! Eh bien tu as l’air remontée! N’y a-t-il pas de la chute d’hormones dans l’air?

Ah ne m’en parle même pas! La barbe, tu m’avais dit qu’on supportait plus rien… J’y suis! 😭

Et tu lui as expliqué à ton mari ?… 🤔

😠 Il peut comprendre tout seul, non???!!

Ce qu’il faut savoir!…

Difficile de voir la vie en rose lorsque les œstrogènes sont en chute libre. C’est complètement physiologique et donc normal de ressentir des irritabilités, des angoisses, de la tristesse, notre sensibilité se trouve soudain à fleur de peau. Le manque de sommeil affecte aussi notre humeur. En général c’est notre perception des autres et de notre environnement qui change. Nous ne supportons plus ce que nous supportions avant. Sans communication dans le couple, cette période peut être ressentie violemment par la femme ménopausée bien sûr, mais aussi par le conjoint qui se sent agressé dans des situations qui ne posaient pas problème auparavant. En clair, il se peut que notre partenaire soit complètement dépassé par la situation et se sente exclu, rejeté, donc incapable de faire face. 😱

C’est pour ça qu’il est important d’expliquer calmement la situation au sein du couple, pour que l’autre comprenne qu’il n’est pas directement incriminé, qu’on a juste besoin de se sentir plus soutenue qu’avant, plus aidée. Cette attention supplémentaire de la part de l’autre et le sentiment d’être comprise apaisent immédiatement les tensions. Si nécessaire, on peut se faire aider pour arriver à parler. On a beaucoup à gagner!

Voilà les amies! ❤

  • J’ai parlé de Serelys et de Manhae, connaissez-vous ces produits ou utilisez-vous autre chose, peut-être un remède de grand-mère?
  • Vivez-vous une ménopause difficile ou sereine? Quels conseils pourriez-vous donner aux lectrices?

Vos commentaires sont toujours les bienvenus, vous pouvez y partager vos impressions et vos bons petits plans avec toutes les lectrices! Pour cela il suffit de créer un compte WordPress avec juste une adresse mail lors de votre premier commentaire.

Vous avez aimé cet article? Vous pouvez vous abonner gratuitement par e-mail pour recevoir mes prochains billets dans votre messagerie. En bas de page, vous pouvez aussi liker ma page Facebook ou me retrouver au choix sur Instagram  Pinterest et Twitter

30 commentaires

  1. Coucou Isa, je suis en préménopause depuis quelques mois et en ce moment c’est particulièrement difficile… cela fait plusieurs semaines que je dors très mal voir très peu et cela m’a causé des angoisses nocturnes terribles… Je suis dans l’obligation de prendre des antidépresseurs ce qui ne me plaît pas du tout mais je n’ai pas le choix. À la lecture de ton article, je vais en reparler à mon médecin la semaine prochaine car j’ai l’impression qu’elle ne pense pas que la pré ménopause soit la cause de mes angoisses. Merci beaucoup pour tes conseils. Toujours un grand plaisir de te lire. Gros bisous 💋💋

    Aimé par 1 personne

    1. Bonjour Sandrine! Ah mais oui, tu dois absolument lui en parler. Personnellement j’ai plein de problèmes qui sont apparus à ce moment là, qui étaient peut-être sous-jacents mais qui ont été révélés et décuplés à la période de la préménopause. J’ai carrément fait un burn-out et des allergies graves, et puis je ne dormais plus… J’ai dû complètement revoir mon rythme de vie, mon corps n’en voulait plus… Une fois ménopausée, j’ai pu prendre le traitement substitutif, et tout est revenu dans l’ordre! Je te souhaite de trouver vite le bon moyen d’aller mieux. Gros bisous et bon courage!

      J'aime

  2. Alors moi je l’attendais cette ménopause et même heureuse à l’idée de ne plus avoir ces règles mensuelles qui me pourrissaient régulièrement la vie depuis mes 10 ans ! Alors j’ai couru chez mon gynéco vite, très vite pour confirmer cela : ‘bon docteur je n’ai plus mes règles depuis quelques mois, c’est bon hein, je suis ménopausée n’est-ce-pas ? ‘
    Grande désillusion lorsqu’elle m’a répondu « non » et que parfois la ménopause met 5 ans à s’installer… Quoi ? 5 ans ! L’horreur !!!
    Sinon pas de bouffées de chaleur mais des sautes d’humeur: bon j’ai mis 6 mois à comprendre que c’était ça lorsque je me levais avec l’envie de pleurer dès le pied au sol.
    Finalement cette période se vit encore une fois différemment pour chacune d’entre nous. La nature et le corps humain ont encore des secrets…
    Des bises

    Aimé par 1 personne

    1. Hello Mireille et merci beaucoup pour ce témoignage ! Tu m’as fait rire! Oui c’est bien la difficulté, la chute des hormones se manifeste de façon tellement variable selon chaque constitution, j’ai envie de dire un peu comme les règles, ou même les accouchements! Le sentiment de tristesse, de déprime que tu décris bien au lever n’est pas facile car incidieux, surtout quand on ne sait pas que c’est finalement chimique, alors on se demande si on devient folle… ou vieille! Mais heureusement ça passe 😊! Bisou et bonne journée !

      J'aime

  3. Bravo pour votre article qui peut sûrement aider quelques femmes. Nous l’avons derrière nous, cette fameuse ménopause, c’est l’avantage d’être des sexas… 😉 Pour nous, les hormones de substitutions étaient parfaits. Tout s’est très bien passé
    Bonne soirée

    Aimé par 1 personne

  4. Coucou, j’ai pris au début de mes symptômes, manae curcuma et tout est rentré dans l’ordre, mais depuis quelques semaines , je n’arrive plus à faire une nuit complète malgré la prise d.un somnifère 😞, je vais essayer avec un autre traitement sans hormones, peut être que mon corps s’est habitué !! Un grand merci à vous toutes et bon dimanche

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton message! C’est bien possible qu’il soit préférable de changer de temps en temps, c’est comme pour les cosmétiques ! Le sommeil c’est le nerf de la guerre, et souvent compliqué… avec une petite activité physique régulière cela peut aider. Indépendamment du traitement pour la ménopause, la prise de magnesium par cure en période de nuits difficile m’aide bien, as-tu essayé ? Bon dimanche! 😉

      J'aime

  5. Comme souvent je ne fais pas pareil que tout le monde et, vous savez quoi , je vous envie! Car oui j’ai passé la cinquantaine depuis qqs années et toujours pas ménopausée, rien , aucun signe à l’horizon, tous les dosages confirment que ça n’est pas pour demain selon ma gynéco! Et alors? Bah j’en ai marre : des migraines abominables , des douleurs dans le ventre, dans les seins, des boutons parfois même, calculer si lors de vacances ou week-end je vais être peinarde ou pas avec ces fichues règles …et qu’est ce que je fiche tous les mois ,à mon âge ,au rayon « serviettes et tampons « ???!!!!! Je ne sais pas ce que la ménopause aura comme effet sur moi , j’espère pouvoir relire cet article à ce moment là. J’espère que ce sera une période de calme et d’apaisement et, si besoin, je prendrais ce qu’il faudra selon prescription. Vous l’aurez compris même si cela vous surprend, j’attends la ménopause ,elle est en retard me semble t il ….et je déteste attendre! À bientôt. Bises

    Aimé par 2 personnes

    1. Hello Poulette! Ça alors ça c’est intéressant! J’espère juste que tu ne seras pas déçue 😆… Je navais pas envisagé les choses sous cet angle! C’est vrai que l’énorme avantage de la ménopause c’est de ne plus avoir ce rdv mensuel pénible, et on l’oublie, merci de le rappeler! Sans parler de l’avantage d’une contraception on ne peut plus naturelle! Merci pour ton témoignage ! Bon dimanche! Bisou😉💞

      J'aime

  6. Coucou Isa,
    Merci pour ce doux billet, oui le ménopause n’est pas vécu de façon identique pour tout le monde. Pour moi quelques bouffées de chaleur au début, des humeurs mais rien de plus, de toute façon ma Maman ayant eu un cancer du sein ainsi que ma soeur, pas de traitement substitutif. Par contre côté sommeil c’est de pire en pire, pas cool, je m’endors très bien mais à 3h du matin je me réveille et je tourne et vire !!!! Je n’ai pas fait une nuit d’une traite depuis des lustres. Une autre constatation je ne supporte plus de cols ronds, plus de col roulé il faut que j’ai le décolleté à l’air !!! lol
    J’espère que çà va rentrer dans l’ordre pour toi.
    Bon week end
    Bises

    Aimé par 1 personne

  7. Coucou les beautés pour moi cela fait déjà quelques années je suis assez précoce dans ce domaine. Seul SERELYS a fonctionné et je ne savais pas qu’autant de femmes l’affectionnaient. C’est naturel et je n’ai pas eu de grosses bouffées juste quelques unes qui même parfois me faisaient dire que pour une fois en grande frileuse j’avais 🥵 trop chaud.
    Pas de problèmes de poids ou de dépression ni de crampes ou sueurs nocturnes. Je pense que c’est vraiment une plaie pour certaines. C’est un état d’esprit différent en ce qui concerne la sexualité car certaines le vivent comme une fin à tous les niveaux. Moi je crois que cela nous interroge sur le couple et sa routine. J’ai une amie décomplexée qui dit qu’avec son amant elle ne souffre d’aucune difficulté… belle journée ensoleillée. Bisous

    J'aime

  8. Bonjour Isalès et un grand merci pour ce billet plein de sincérité, de tendresse je trouve aussi, et d’humour ! Je te remercie de parler de ce sujet de la façon dont tu le fais, car en effet ce n’est pas un sujet facile à aborder. Cela n’est pas très glamour de parler de la ménopause dans une société où règne le jeunisme, et pourtant les quinquas sont bel et bien là et entendent que l’on prenne soin d’elles ! Plus j’approche de la cinquantaine et lis sur ce sujet, plus je me dis que cet âge n’est quand même pas simple à gérer ! Il faudra faire au mieux… Gros bisous et prends soin de toi.

    Aimé par 1 personne

    1. Avec plaisir Anne! C’est gentil ce que tu me dis, c’est vrai que ce sujet n’est pas facile à aborder, il est complexe car touche différemment les femmes, et puis il ne fait pas rêver. Mais je déteste qu’on ne puisse pas parler des choses importantes! Ça me fait plaisir que tu apprécies! Et ne t’inquiète pas, ça peut se passer très bien, et si c’est difficile, c’est un défi à relever qui permet de se poser les bonnes questions! Gros bisous!😉💞

      Aimé par 1 personne

  9. Bonjour belle Isa! J’ai testé MANHAE et c’est l’unique qui ait réussi à stabiliser ou presque faire disparaitre mes bouffées de chaleur! Mais je l’arrête parfois et ça revient doucement…je vais en reprendre car c ‘est vraiment bien et la dernière formule avec le CURCUMA semble top!
    Mais la ménopause c’est la vie aussi!
    Bises et bon week end

    Aimé par 1 personne

    1. Hello belle Ida 😉! Merci beaucoup de partager ton expérience ! Pour moi à 43 ans avec les nuits blanches et la déprime, je te garantis que l’idée que la ménopause c’est aussi la vie ne m’a pas traversé l’esprit 😂 mais tu as raison, c’est bien une étape à traverser, plus ou moins sereinement selon les constitutions et dont on peut retirer beaucoup de positif pour la suite! Bisou💞☀️

      J'aime

  10. Bonjour à toutes,
    Moi je prends Serelys depuis un an et quel confort !! Je le recommande vivement !! J’en profite pour remercier Isalès pour les billets doux qu’elle partage et qui nous font chaud au cœur !! Beau WE ensoleillé 😎 et au plaisir de vous relire !!

    Aimé par 1 personne

  11. Bonjour Isalės ! Et bien moi j’ai découvert Juvel 5 Balance Femme lors de mes recherches en ligne sur le sujet. J’ai pris ce complément alimentaire pendant plus d’un an et j’ai voulu changer, pour Manhae justement…c’était une offre spéciale cure de 3 mois et je n’ai pas oublié un seul comprimé. J’ai tenté Climax également sur les recommandations de mon pharmacien… Finalement j’ai vite recommandé Juvel 5 Balance Femme !! Je me sens indéniablement plus « légère  » dans ma tête… dans mon corps… Bref… j’ai trouvé MON remède !! Excellent week-end à vous !

    Aimé par 1 personne

Répondre à Marie Jeanne Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.